• Mon rôle de passeuse d'âmes

     

    Mon rôle de passeuse d'âmesQuand j'ai découvert que j'étais un intermédiaire entre ciel et terre, j'ai compris aussi, que j'étais une passeuse d'âmes. Pour ceux qui ne savent pas, c'est quoi exactement, c'est le fait d'accompagner les âmes qui n'ont pas été vers la lumière au moment de leur mort terrestre. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une âme ne va pas dans sa lumière lorsqu'elle quitte son enveloppe terrestre : par choix, ne crois pas en une vie après la mort, peur d'être jugée et d'aller en enfer ou parce qu'elle ne sait tout simplement pas qu'elle est décédée, etc.

    Bien souvent, quand une âme ne veut pas partir tout de suite, c’est qu’elle a besoin de transmettre un message, de dire un dernier au revoir où a besoin d’obtenir ou demander pardon. 

    Pour ma part, lorsqu'une âme vient à moi pour me réclamer de l'aide, je vais, soit voir son visage au niveau de mon 3ième œil ou je vais entendre son prénom régulièrement. Je peux aussi ressentir une émotion intense et soudaine qui fait que je sais qu'elle ne m'appartient pas. Parfois, quand je mets trop de temps avant de lui donner mon attention, car ce n'est pas toujours possible de le faire au moment où elle vient à moi, elle peut manifester sa présence en faisant des bruits au plafond et quand cela se produit, mon chum sait tout de suite que j'ai de la visite. D'autres âmes, vont quant à elles, venir la nuit ou passer tout simplement durant mon sommeil, ce qui fait que parfois surtout au début, je me réveillais pleines d'émotions, mais qui n'étaient pas à moi. J'ai mis longtemps à le comprendre et je restais dans cet état une bonne partie de la journée en les nourrissants ne sachant pas qu'elles appartenaient aux âmes venues me rendent visite la nuit. Bref, en gros, c'est de cette manière que cela se manifeste pour moi.

    Quand je prends conscience qu'il y a une présence, je me connecte à mes guides et ils me disent ce que je dois faire pour l'aider. Premièrement, si elle ne sait pas qu'elle est décédée, je dois d'abord lui annoncer, par chance, cela se passe toujours plutôt bien. Ensuite, je laisse parler mon coeur en lui disant tout ce qui me vient et tout que je sais de notre passage sur la terre et le retour à la maison. Je la rassure en lui disant qu'elle n'est pas seule, qu'il y a des êtres de lumières, des êtres chers décédées ou ce en quoi elle croit, qui sont là pour l'aider. Quand l'âme est prête à poursuivre sa route, on m'avise et moi, je me retire, car mon rôle s'arrête là. Parfois, lorsque l'âme fait sa transition, je ressens une vague d'émotions de joie et d'amour tellement elle est contente et ça, c'est le plus merveilleux des cadeaux. Il arrive qu'elles reviennent me voir pour me remercier et ça aussi, c'est extraordinaire. 

     Je sais que tout cela peut paraître irréel, mais de l’autre côté, nos proches disparus sont vraiment heureux et ils aimeraient vraiment qu’on le sache.

    Accompagner les âmes peut être parfois très exigeant émotionnellement et énergétiquement, mais c'est extrêmement gratifiant.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :