• Petit truc pour nous aider quand on est hypersensible

    L'hypersensibilité et les énergies subtiles

    Un petit truc que j'aimerais vous partager et qui me sert bien souvent dans la vie de tous les jours. Lorsque nous sommes hypersensibles, nous nous approprions souvent les émotions, les maux des autres ou les énergies des endroits où nous allons, comme les magasins, les guichets automatiques ou notre entourage, etc. Quand on n'est pas conscient d'être une éponge, ces énergies peuvent être très perturbantes au quotidien. Je ne dis pas que tout provient des énergies, mais qu'elles peuvent, nous incommoder et amplifier ce que nous portons souvent, déjà en nous.

    Pour savoir si une énergie est à nous ou pas, la question à se poser est : est-ce que cette émotion, cette énergie que je ressens présentement m'appartient, si elle ne m'appartient pas, quelle sorte de mon énergie immédiatement. Si l'énergie ressentie n'était pas à nous, nous devrions nous sentir mieux dans les quelques minutes qui suivent. Par contre, si le malaise persiste, c'est une opportunité d'accueillir ce qui demande à être vu.

    Avant, de connaître le monde de l'énergie, il m'arrivait parfois d'entrer dans des colères que je trouvais exagérées. À cette période, je ne connaissais rien de tout cela, mais j'avais l'impression de jouer un peu la comédie sans comprendre cette impression, tellement je trouvais cette colère démesurée. Maintenant, je comprends mieux le pourquoi de cette exagération de ma colère. Elle n'était pas toute à moi, elle était tout simplement amplifiée, car je la portais en moi. Je me souviens aussi quand j'allais chez une personne, malgré le fait qu'il y avait beaucoup de monde, j'entrais dans des peurs extrêmes, même si je n'étais pas seule.

    Aujourd'hui, je sais que si je suis assise dans mon salon et que je deviens anxieuse ou que je tombe soudainement dans la peur, je vais vérifier d'abord si ce n'est pas une âme réclamant mon aide ou tout simplement de l'énergie que j'ai ressentie au passage. Comme je ne m'identifie plus à elle et bien tout rentre dans l'ordre rapidement, car je sais qu'elle n'est pas à moi. Mais avant d'en arriver là, il m'a fallu faire un grand nettoyage de mes blessures et encore aujourd'hui même sachant tout cela, je m'y fais prendre encore. D'ailleurs, qui n'est pas déjà sortie d'un centre d'achats complètement vidé ou tombé hyper impatient dans une file, alors qu'on était tout sourire et plein d'énergie tout juste quelques minutes auparavant ? Le but n'est pas de renier nos émotions ou de se déresponsabiliser, mais de prendre conscience de ces énergies, de nos émotions et de regarder avec honnêteté ce qui demande à être conscientisé.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :